Loading...
Loading...
1206    1131    3284

Les charges locatives sont les charges que vous payez en plus et en même temps que votre loyer.  Il n’est pas toujours aisé de savoir ce qu’elles représentent réellement.  Comme les bons comptes font les bons amis, nous vous éclairons un peu :

Il existe deux types de charges : communes ou privatives. 

Les charges communes représentent les charges liées à l’utilisation des parties communes d’un immeuble : utilisation de l’ascenseur, entretien et éclairage des halls communs, entretien des espaces verts, entretien des installations de protection incendie, …  Les honoraires du syndic pourront également être pris en compte pour autant que ce soit prévu dans le bail.

Les charges privatives sont des charges liées au logement lui-même : consommation d’eau, de chauffage,… elles sont prévues dans votre bail lorsque vous ne disposez pas de compteur individuel.  Dans le cas de compteurs individuels, vous devrez souscrire des contrats directement avec les fournisseurs et recevrez des factures individuelles.

Dans le cas de « provisions pour charges », le bailleur vous transmettra chaque année un décompte.  Pour les charges communes, ce sera le décompte établi par le syndic reprenant le détail des charges exposées par la copropriété.  Pour les charges privatives, un décompte sur base des relevés de consommation devra être établi.  En cas d’insuffisance, le bailleur pourra vous demander de régler la différence et adapter les prochaines provisions.  A l’inverse, si vos provisions étaient trop importantes, votre bailleur vous remboursera le trop payé.

Si vous avez opté pour un forfait, aucun décompte ne sera effectué.  Le bailleur ne pourra pas augmenter vos charges pour insuffisance mais vous ne pourriez pas non plus diminuer vos charges si votre situation familiale changeait et induisait une diminution de votre consommation.

 

 

Le jeudi 1er Mars 2018   •   By Likeimmo   •   


A VENDRE & A LOUER

LIKEIMMO.BE Retrouvez tous nos biens à vendre ou à louer sur notre site.